Service client

  • Service client : 04 68 80 35 82
  • Lundi au Vendredi : 8H-12H / 14H-18H

Terroirs et Millésimes

Les Terroirs

Terroirs du vignobleTerroir de l’Agly

En remontant l’Agly, le fleuve, le plus au nord du Roussillon, le vignoble catalan prend de la hauteur. Il s’est enraciné sur des marnes noires et des schistes feuilletés balayés des forts vents du nord. Sur ces terres, le Domaine Lafage vient chercher l’opulence et l’authenticité des cépages catalans tels que le Muscat, le Grenache Noir et le Carignan.

Terroir Perpignan-Méditerranée

Sols Ariglo calcaires sur zone d’alluvions. Influencé par la tramontane( vent du Nord Ouest), ce terroir est idéal pour nos Grenache blanc et gris centenaires ainsi que pour produire nos rosés à base de grenache gris et mourvèdre. Ce vignoble palissé bénéficie de la technologie de la viticulture moderne.

Terroir des Aspres

Sols marbro-schisteux, acides, entourés de garrigues. Dernier vignoble au pied des Pyrénées, il est Situé à 400 mètres d’altitude , planté en terrasses suivant les courbes de niveau. Vignoble bénéficiant d’un climat chaud balayé fortement par la tramontane. Idéal pour les Carignan, Grenache et le Muscat d’Alexandrie. Ce vignoble est en partie conduit en gobelet.

 

Les Millésimes

 

Roussillon : un millésime 2015 tout simplement exceptionnel !

Pendant son repos végétatif la vigne a été bien arrosée aux mois de Novembre et Mars avec un supplément de 100 mm qui a eu pour effet de recharger les sols et sous-sols et ainsi éviter des stress hydriques trop importants durant la période estivale. Un hiver doux à l’exception du mois de Février plus froid que la moyenne, laissait déjà augurer des conditions climatiques très favorables pour le millésime 2015.

Depuis le début du mois de Mai, le Roussillon a connu un temps sec avec des nuits douces, quelques orages au mois d’Août sont venus apporter entre 30 et 50 mm de pluie. La tramontane a soufflé modérément. Tous ces éléments réunis ont permis une progression et une concentration extraordinaire des raisins.

Le débourrement a été aussi tardif que les deux dernières années. Par contre, la floraison a été précoce avec une très bonne nouaison. L’équilibre charge / feuille absolument parfait est optimal pour la maturité des raisins aussi bien en blancs qu’en rouges. Le feuillage en excellent état assurera une maturation complète des polyphénols pour l’élaboration de cuvées de Rouge haut de gamme dès mi-septembre.

Sous l’effet du vent modéré et de cet été plutôt sec, l’état sanitaire en ce début de vendanges est tout simplement irréprochable avec une très belle couverture foliaire.

Une maturité plus précoce que celle de 2014, a permis de cueillir les premières grappes de Muscat petit grains dès le 7 Août. Depuis la troisième semaine d’Août la récolte des Blancs et des Rosés bat son plein.

Un millésime 2015 donc très prometteur par un équilibre sucre / acide parfait et une charge régulière mais sans excès. Les premières cuvées de Rosé laissent apparaître un profil aromatique très intéressant avec des notes de fraise des bois, cerise et framboise. La bouche est fraîche et élégante. Les Blancs sont sur des notes florales et de fruits à chair blanche.

 

En conclusion en Roussillon La qualité et surtout la quantité sont au rendez-vous. Ses aspects : l’équilibre, la charge, les notes de fruits très prononcées, la complexité aromatique et la très belle fraîcheur sont très prometteurs.

 

Sauf accident climatique, le Roussillon présentera un beau et grand millésime tant en vins secs AOP et IGP qu’en Vins Doux Naturels. Une embellie tant attendue par les vignerons après toutes ces années de sécheresse.

 

Avis aux metteurs en marchés et consommateurs, le millésime 2015 en Roussillon vous apportera des vins exceptionnels.

 

2014, Un Millésime tout en fruit

Début août les premières vendanges de France ont eu lieu en Roussillon et les premiers coups de sécateurs ont résonné dans les vignes de Muscat petits grains.

Dès le 15 août, 5 jours de tramontane successifs ont permis une belle progression et concentration des raisins. Les récoltes de blanc et de rosé ont ainsi débuté à grande échelle. Des raisins récoltés pour privilégier la vivacité du fruité et donner des vins vinifiés en secs et doux. Les jours suivants, le temps est resté plutôt frais pour un mois d’août dans une ambiance humide et ventée mais sans précipitations notables ralentissant la récolte.

 

Dès fin août, la progression continue de la maturation permettait de rapprocher le profil de ce millésime à celui des millésimes 2010 et 2011. Dans les Fenouillèdes et sur le cru Maury, les derniers grenaches rentrés dans la première quinzaine d’octobre sont magnifiques.

 

Un riche profil aromatique

Cette année l’étalement de la maturité a été important et l’état sanitaire est resté très bon. Nuits fraîches et chaleur diurne, tramontane soufflant par alternance et quelques orages bénéfiques de fin de journée nous ont incité les vignerons à être réactifs et rigoureux.

 

La qualité, encore et toujours, est au rendez vous.

Après la fraîcheur et les pluies de juillet, les derniers jours du mois d’août et tout le mois de septembre ont permis une belle maturité progressive. La qualité des vins blancs et rosés secs est excellente. Ils jouent sur les arômes, la fraicheur, l’équilibre et la vivacité.

 

Les cuves de rouges sont superbes sur des notes fruitées très présentes.

Mi-octobre, les vendanges viennent de se terminer. Les vignerons du Roussillon peuvent être satisfaits d’avoir été les seuls à échapper à la grêle ainsi qu’aux épisodes pluvieux calamiteux qui ont touché le Languedoc.

 

En conclusion, on peut souligner l’équilibre et la richesse fruitée de ce millésime.

 

Un millésime 2013 prometteur !

Mi-août les premiers coups de sécateurs résonnent dans les vignes de muscat à petits grains. Et les premières vendanges de France se sont déroulées en Roussillon.

Ces raisins ont été récoltés pour privilégier la vivacité du fruité et donner des vins blancs vinifiés en secs. Ce premier rendez vous prometteur a tenu ses promesses. La période de vendange qui, cette année, s’est étalée jusqu’à fin octobre, s’est déroulé sous les meilleurs hospices avec un état sanitaire des baies exceptionnel. Entre nuits fraiches et chaleur journalière, la tramontane soufflant par alternance a été une alliée précieuse.

 

Un riche profil aromatique

La qualité, encore et toujours, est au rendez vous. Pour ce millésime 2013, la floraison a eu lieu entre le 6 et le 11 juin. Après la fraicheur et les quelques pluies de début juillet, la chaleur des derniers mois a permis une belle maturité progressive.

La qualité des premiers vins blancs et rosés est excellente. Ils surprennent par leur potentiel aromatique et un équilibre sur la fraîcheur. Ils sont dotés d’un bel équilibre jouant sur la vivacité. Les orages de fin septembre, suivis d’une tramontane salvatrice ont donné la concentration nécessaire aux grenaches, syrah, carignan et mourvèdre pour la vinification des vins rouges. Les premières cuves de rouges sont très prometteuses. La concentrationmaitrisée et les expressions de fruits sont déjà remarquables.

 

Le Roussillon, vignoble d’exception !

Epargné par un climat moins capricieux que dans tout l’hexagone, et malgré un démarrage tardif de la végétation et de la floraison, l'équilibre charge/feuilles a été très favorable.

Présente au bon moment, la Tramontane a permis d’éviter les développements de maladies grâce à des conditions climatiques plus « fraîches et desséchantes ». L’ambiance douce de fin septembre et début octobre a favorisé la vendange des raisins en Vins Doux Naturels annonçant déjà de très jolies cuvées.

 

Un millésime de caractère

Bien que différent au niveau de la période et de la durée des vendanges, il ressemble beaucoup aux millésimes précédents. Le profil de la récolte se résume à une excellente qualité avec toutefois un rendement similaire à 2012.

La situation au sud de la France des parcelles du vignoble du Roussillon confère aux vins une concentration exceptionnelle. En conclusion, on peut souligner l’équilibre et la richesse aromatique de ce millésime mis en valeur par le savoir faire des vignerons du Roussillon

 

Millésime 2012 : De belles qualités mais de très faibles rendements

Nous avons connu un hiver assez froid et pluvieux.

Le printemps quant à lui s’est montré chaud avec un cycle végétal trés satisfaisant qui nous laissait présager une superbe récolte.

Malheureusement l’été a été beaucoup trop sec, voir caniculaire. Les volumes en ont évidemment pati. A la sécheresse s’ajoutèrent des orages de grêles sur certaines de nos parcelles situées à Maury.

Les vents évitèrent les attaques des maladies de la vigne et permirent aux raisins de parfaire leur maturité.

2012 est donc un millésime avec un rendement extrêmement faible mais avec une très belle qualité.

Grâce à un très bon état sanitaire, cette vendange concentrée et saine a donné lieu à une récolte de qualité et équilibrée.

Les vins blancs et rosés se révélent trés aromatiques et relativement frais tandis que les vins rouges et les vins doux naturels jeunes proposent des notes de fruits gourmands.

Millésime 2012 : faible récolte mais beaucoup de personnalité.

 

Millésime 2011 : Le Climat en Roussillon… favorable à la récolte.

Un automne très pluvieux à contribuer à une évolution parfaite de la vigne.

L’hiver fut froid, excellent pour régénérer les terres et les purifier des maladies. De plus, l’hiver a connu un bel équilibré au niveau des précipitations sur l’ensemble de la saison 2011.

Le Printemps fut tout à fait propice au beau et bon départ des cycles végétatifs, grâce à un climat chaud qui a permis de très bonnes sorties et des floraisons homogènes avec une semaine d’avance. Cette semaine d’avance en maturité a été ralentie par un mois de juillet perturbé entre fraicheur et humidité et un orage de grêle début août qui a touché un millier d’hectares, des Aspres à la mer. Heureusement pour nous, nos parcelles entre Fourques et Tordères n’ont pas été touchées et nos raisins ont été épargné par cet épisode de grêle.Ce mélange de fraicheur et d’humidité est mauvais pour la vigne car ces deux facteurs sont propices au développement des maladies de la vigne mais heureusement le temps sec et chaud au mois d’août a bien desséché, sans développement de pourritures ou de maladies. A l’approche des vendanges, avec le savoir faire de notre équipe et l’aide de la nature, les vendanges se révélèrent superbes, les raisins sont cueillis dans un état de maturités et sanitaires parfaits. De plus, la tramontane soufflant par alternance dès la fin août a été une alliée précieuse.

Les vins présentent des équilibres de finesse remarquable, avec des trames aromatiques superbes, une fraicheur au rendez-vous pour les vins blancs et les rosés.

Ils présentent des tanins très agréables pour les vins rouges. Par ailleurs, le climat doux du mois de septembre favorise la vendange des raisins destinés aux vins doux naturels qui permet d’espérer de très jolies cuvées de Muscat de Rivesaltes et de Maury. De plus, le Muscat d’Alexandrie est cette année remarquable  !

2011 est un très grand millésime, voir même le millésime du siècle  !